Vous êtes ici: AccueilQuoi de neuf ?

Un régime enregistré d'épargne-études pour la rentrée !

DÉCOUVREZ NOTRE TOUTE DERNIÈRE CAPSULE CONSEIL

Abonnez-vous à notre fil RSSAbonnez-vous à notre fil RSS
Caisse Hydro

Un régime enregistré d'épargne-études pour la rentrée !

Publiée le 27 août, 2012 dans Capsules conseil par Caisse Hydro

C’est la rentée des classes et vous souhaitez investir pour l’éducation de vos enfants ou petits-enfants ? Le régime enregistré d’épargne-étude (REEE) peut leur ouvrir les portes de l'enseignement supérieur.

Le REEE vous permet d’amasser facilement un capital à l’abri de l’impôt jusqu’au versement des paiements au bénéficiaire du régime.

Une projection financière établie d’après des données de Statistique Canada et de l’Université de Sherbrooke nous apprend qu’un enfant né en 2005 qui amorcerait en 2023 un cycle de quatre ans d’études universitaires aurait à débourser près de 55 000 $ ou plus, s’il doit résider à l’extérieur de chez ses parents. Étudier peut coûter cher. Mais rassurez-vous, il suffit d’être prévoyant !

Les caractéristiques du REEE

Cotisation maximale

  • 50 000 $ par bénéficiaire pour toute la durée du régime

Options de placement

  • Fonds Desjardins
  • Portefeuilles Diapason
  • Portefeuilles SociéTerre
  • Certificats de placement garanti (CPG)
  • Compte à intérêt quotidien

Montant et fréquence des versements

  • Versements périodiques : minimum de 25 $
  • Pour les portefeuilles Diapason, le versement périodique minimal est de 100 $
  • Fréquence des versements possible : hebdomadaire, aux 2 semaines, mensuelle

Retrait total ou partiel

  • En tout temps, sans pénalité sauf si vos cotisations sont investies dans un certificat de placement garanti (CPG). Le retrait sans pénalité doit se faire à l'échéance.

Désignation de bénéficiaires et transfert

  • Liberté de désigner un autre bénéficiaire à tout moment, incluant vous-même si vous retournez aux études, et ce, à certaines conditions.
  • Possibilité de transférer dans votre REER les sommes accumulées dans le REEE si le bénéficiaire décide de ne pas poursuivre ses études (certaines conditions s’appliquent).

Cotisation pouvant donner droit

  • À la Subvention canadienne pour l'épargne-études (subvention minimum de 20 %)
  • À l'Incitatif québécois à l'épargne-études (subvention minimum de 10 %)
  • Au Bon d'études canadien


Si vous souhaitez plus d’information, veuillez vous informer auprès de votre conseiller à la caisse !


+ + +